De nombreux secrets restent à découvrir sur la commune de Sardent comme dans le département de la Creuse.

Avec l'aide de la Communauté de communes "Creuse Thaurion Gartempes", Sardent met en place en juillet 2002 de nouveaux circuits pédestres (accessibles aussi en voiture) sur des sites inscrits dans le thème des

"Pierres et Légendes".

Indiqués par une signalétique identique, agrémentés d'un mobilier d'extérieur pour le repos, ces sites permettent de découvrir les bribes de légendes que l'écho nous a fait parvenir... Ils sont entretenus par la commune de Sardent et font l'objet d'animations, de spectacles vivants, concerts etc... ( se renseigner à la mairie)

 

"Pierres et Légendes" Le Fauteuil du Diable à Sardent

Connaissez-vous l'histoire du Fauteuil du Diable ?

Enfin fauteuil, fauteuil, c'est vite dit. Il y a longtemps, longtemps, un jour que le malin avait encore fait une diablerie sans nom, un habitant du village creusa un trou dans la pierre du fauteuil afin de tromper le trompeur. Le démon, qui se déplaçait à la vitesse de la lumière, ne vit pas le travail du paysan et se retrouva prisonnier dans les entrailles de la terre. Sans doute pour se rassurer, les villageois sont convaincus, aujourd'hui encore, qu'il n'a toujours pas trouvé la sortie.

 

"Pierres et Légendes" Les Pierres Boutelines à Sardent

Connaissez-vous l'histoire des Pierres Boutelines ?

Cela remonte au temps lointain où Saint Martial parcourait le monde. C'est ici, sur cette butte, qu'il eut soudain très faim. Dans sa besace, il ne lui restait malheureusement que quelques miettes de pain. Il allait les porter à sa bouche quand le souffle du fourchu passa par là. Du coup, son maigre festin s'éparpilla sur le territoire de Sardent. Saint Martial, dont le ventre criait famine, se mit à douter : "le Créateur existe-t-il ?". Il en eut aussitôt la réponse lorsque les miettes de pain se changèrent en pierres. C'est elles que vous pouvez voir, aujourd'hui encore, disséminées tout alentour.

 

"Pierres et Légendes" Château-Merle à Sardent

Connaissez-vous l'histoire de Château-Merle?

Regardez bien ce rocher, oui, oui, c'est une tortue! Il y a longtemps, longtemps, vous pouviez la rencontrer. Le climat de la région lui convenait particulièrement. Tous les animaux de la forêt connaissaient son château de pierre bien entretenu et ses petites manies ; elle ne mangeait que le coeur des salades et se prélassait des heures durant sur le bord du ru. Elle était si populaire qu'un jour le Diable, fou de jalousie, décida de la pétrifier. Les merles qui virent cela sifflèrent si fort que les habitants accoururent. Bien sûr, quand ils arrivèrent, il était déjà trop tard. Mais aujourd'hui encore, les merles sifflent toujours.

 

"Pierres et Légendes" La Pierre Fade à Maisonnisses.

Connaissez-vous l'histoire de la Pierre Fade?

Il y a longtemps, longtemps, quand les voyageurs circulaient ici par nos chemins encaissés, leurs vêtements étaient couverts de boue. Les petites fées creusoises, les Fades, qui détestaient la saleté, prenaient de force leurs tuniques et coiffes et les trempaient dans les bassins d'eau creusés dans la pierre, qu'elles chauffaient avec leurs ailes. Alors, de gros nuages de vapeur s'élevaient dans le ciel. Voyant cela, les villageois de Beaumont, sachant les fées très propres, s'exclamaient : "la Fe foson Io bujado!" - (les Fées font la lessive!). Saviez-vous qu'autrefois, par malice, elles ôtaient aussi le lait des vaches, empêchaient les poules de pondre et de chanter. Aujourd'hui encore, méfiez-vous, ne les contrariez pas.

 


Accueil